18 juillet 2007

Paris, je t'aime, je t'aime, je t'aime...

... d'amour !

Sunglow revient d'un ouïkèn en amoureux avec son Soleil. C'était de la balle, si vous voulez tout savoir.

On est arrivés vendredi soir taaard dans la nuit chez mes amis qui nous ont hébergés gracieusement, en nous offrant même des croissants le matin... Miaaam...

Samedi, on s'est baladés, voir Montmartre. Oui, je l'aime cette basilique. Même si tout plein de souvenirs qui y sont liés ne sont pas les meilleurs de ma vie ! Après avoir acheté un magnifique short en lin pour l'homme qui mourrait de chaud, on est allés boire un café avec mon oncle (qui tient un kiosque à journaux) - j'vous raconte même pas, faut se tasser.
Et puis on a mangé - c'était bien. J'aime bien bien manger - je reste française...
Puis on est allés voir les soeurs - on avait un magnifique gâteau au chocolat, je vous raconte même pas... Et blablabla, et blablabli, à l'ombre fraîche de leur jardinet en plein Panam...
Et puis - Polnareff nous a gueulé dans les oreilles (mmhmm - pas en fait - son micro était naze; on entendait les musiciens, et on chantait pour Polnareff), et puis une espèce de gros machin en métal s'élevait au milieu du feu d'artifice. Mais c'était quand même magnifique.
Et puis après, tout ce beau monde s'est dirigé vers leur maison, tout calme, mais une vraie foule, magache. Ils avaient bloqués tout plein d'endroits, de ponts, la passerelle était infranchissable, et deux policiers vérifiaient qu'on ne tente pas de traverser...

Le lendemain, on a traîné, on a (bien) mangé, et puis après, on est allés au Palais Garnier - mazète - voir La Fille Mal Gardée. J'ai ri ! C'était vraiment rigolo comme tout !
Et puis on est allés écouter un récital d'orgue à St Eustache (qu'on a manqué, eh oui... Je pensais que c'était à 6h, mais non, chers Parisiens, ne vous faites pas avoir! C'est à 5h30. Et allez-y, c'est magnifique!) - et puis un verre ou deux avec mes amis, et puis Notre-Dame et son film à 9h30, et puis un verre avec le célébrissime Al - cheeeeer mon frèèèère...

Et puis lundi, on a RIEN fait. C'était bien. On s'est baladé ceci dit, on a marché toute la journée, sans blague. On a (très bien) mangé, je suis passée à la fac vérifier que tout allait bien. Et puis on est passés au Monoprix, pour acheter du chocolat à ramener (du bon, du vrai, du merveilleux chocolat) et des cahiers (avec des vraies lignes).

Et vive les retards d'avion (deux heures !!!) - on est arrivés taaaaaaaaard à la maison (du coup mon Soleil est resté dormir à la maison, pas de bus pour rentrer à sa maison!)...

***
Vive les ouïkèn en amoureux ! On s'apprend, on apprend tout plein de choses sur l'autre. Et on s'aime d'autant plus qu'on se connaît mieux ! Ah, c'est beau l'amour...

Posté par Sunglow à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Paris, je t'aime, je t'aime, je t'aime...

Nouveau commentaire